Manger sans grossir

Les astuces anti-grignotage

Les beaux jours arrivent, même s’ils se font un peu attendre cette année et un petit régime s’impose pour rentrer dans le maillot 2 pièces. Mais qui dit régime, dit sensation de faim et risque de grignotage toute la journée. Et il se trouve qu’il n’y a pas pire que le grignotage pour prendre du poids donc vous risquez d’arriver à l’effet inverse. Le premier réflexe est de se rabattre sur des coupe-faim qui sont chimiques et qui ne sont pas très bons pour la santé. Pourtant il existe des solutions saines, simples et bio. Il suffit parfois de changer quelques comportements, de rééquilibrer son régime alimentaire ou de se faire aider par des « coup de pouce » naturels. Choisir des produits anti-grignotage équilibrés et bio, c’est vous assurer une bonne santé et un effet « minceur » à plus long terme.

Quelques petits conseils anti-grignotage

Le grignotage est l’un des facteurs les plus importants dans la prise de poids car en général on se rabat sur des produits très gras ou sucrés pour compenser. Pour combattre cette pulsion, il existe des petits trucs et astuces pour ne plus penser à la faim.

• Occuper son esprit

On est tenté par le grignotage souvent dans des moments où l’on s’ennuie. L’une des astuces est de s’occuper, par exemple en allant courir, en pratiquant un sport, en allant au cinéma, chez votre copine ou en allant tout simplement se balader (attention éviter la rue où se trouve votre boulangerie préférée !). Mais il suffit parfois de prendre un livre ou de se plonger dans une activité manuelle ou artistique (tricot, musique, peinture…).

• Trouver des dérivatifs

Quand la sensation de faim arrive, des solutions peuvent vous aider à la contourner. Par exemple, des exercices de respiration, de relaxation, prendre un bain chaud…

• Manger aux trois repas

L’erreur est de penser qu’en ratant un repas on accélère le régime. Au contraire, les sensations de faim vont se faire plus intenses et vous ne pourrez pas résister au grignotage. Il faut composer trois repas équilibrés par jour avec des féculents, des fruits et des légumes, de la viande, du poisson, des œufs et de temps en temps des petites douceurs pour ne pas craquer en dehors.

• Vider les placards

C’est la meilleure façon de ne pas être tenté et de ne plus avoir de produits alléchants sous les yeux ou à portée de main. Jetez tous les bonbons, gâteaux, chips et petites friandises grasses, sucrées, salées sur lesquels il est si facile de se jeter en cas de fringales.

Le plus dur c’est de tenir les trois premières semaines, après ce sera une question d’habitude.

Les produits naturels bio pour ne pas craquer

Pour ne pas avoir des envies de grignotage dans la journée, il faut que les aliments consommés aux repas apportent suffisamment de satiété. Les avantages des produits bio sont multiples, outre qu’ils soient meilleurs pour la santé car ils ne contiennent pas de produits chimiques (édulcorants, pesticides, arômes artificiels…), ils sont également d’une meilleure qualité nutritive et contiennent plus de vitamines.

Il existe des aliments naturels avec peu de calories qui sont réputés coupe-faim grâce à leur apport en protéines, en fibres, en sucres lents et qui aident à supprimer l’envie de grignotage.

• Les fruits

Les fruits contiennent de la pectine qui apporte la sensation de satiété mais ils permettent également grâce à leur goût sucré d’apporter le plaisir de manger et ainsi d’être un dérivatif aux sucreries. On peut citer la championne dans ce domaine : la pomme.

• Les légumes

Les légumes préparés de préférence à la vapeur, sans sauce bien sûr, sont excellents car ils contiennent des fibres et des vitamines et sont peu caloriques. Les plus performants sont la carotte, la pomme de terre, le poireau et le céleri.

• Les viandes

Elles sont sources de protéines et ont un effet coupe-faim. Cependant il faut privilégier les viandes blanches (jambon, dinde, poulet).

• Les poissons

Le poisson est riche en oméga 3 mais aussi en protéines dites longues qui donnent une sensation de satiété plus longtemps que la viande. Il est recommandé d’en consommer au moins une fois par semaine.

• Autres…

Le blanc d’œuf est riche en protéines et notamment en ovalbumine qui a un effet rassasiant car il est long à digérer. Il est très peu calorique car il ne contient que 55 calories et il est constitué à 90% d’eau. Son avantage est qu’il peut être consommé sous de nombreuses formes : dur, en omelette, froid dans une salade …

• Les boissons

Une seule solution économique, facile, saine et sans aucune calorie : l’Eau ! Le meilleur des coupe-faim naturel.

Une envie de grignotage vous prend ? Jetez-vous sur votre bouteille d’eau, et vous aurez immédiatement une sensation de satiété. L’effet ne dure pas longtemps mais vous pouvez renouveler l’opération autant de fois que vous voulez dans la journée. Elle permet également de drainer et de nettoyer votre corps. Eventuellement, pour varier un peu, le thé sans sucre peut la remplacer de temps en temps.

• Les sucres lents

Pour des repas équilibrés, il ne faut pas négliger les aliments riches en sucres lents comme les pâtes, les céréales, le riz…. Ils aideront votre organisme à tenir toute la journée.

• Des petits coups de pouce pour vous aider

Il existe, dans les boutiques bio, de nombreux produits à base de plantes, de fruits ou de légumes qui permettent d’éviter le grignotage. Ils s’inspirent souvent de produits naturels qui sont utilisés dans différentes régions du monde depuis des centaines d’années parfois. Ils peuvent être conditionnés de différentes façons (gélules, herbes, dans des produits d’alimentation…).

Les Plantes coupe-faim

• L’Agar agar

Il s’agit d’une algue rouge, très peu calorique, qui a des propriétés gélifiantes et qui contient 80% de fibres qui une fois dans l’estomac vont gonfler et provoquer une sensation de satiété. Cette algue est également riche en calcium, en fer et en phosphore. Attention tout de même car elle a des effets laxatifs, donc à consommer avec modération.

• Le Konjac

C’est une plante originaire d’Asie très peu calorique (3 calories pour 100 grammes) dont on utilise les racines qui contiennent une substance (le Glucommannane) qui gonfle dans l’estomac. Là aussi, attention à ses effets sur le transit intestinal ! Son atout : il permet également de réguler le cholestérol. On le prend généralement ½ avant le repas.

• Le Guarana

Le Guarana est une plante originaire d’Amazonie qui contient de la caféine qui brûle les graisses et supprime la sensation de faim. C’est une plante qui a des propriétés diurétiques et stimulantes.

• Le Yerba maté

C’est une espèce sud-américaine contenant de la caféine et qui, utilisée en infusion, diminue le taux de cholestérol et a un effet drainant et coupe-faim.

• L’homéopathie

Votre homéopathe vous conseillera les meilleures granules en tenant compte de votre état de santé physique et psychologique général. Vous bénéficierez d’un traitement complet en même temps qu’une réduction de l’appétit.

 

 Des produits bio prêts à l’emploi !

C’est souvent le manque de temps qui pousse au grignotage, et dans ce cas on prend la première chose qui tombe sous la main. Mais il existe des produits bio tout préparés, sains et anti-fringale. Par exemple, des barres bio composées de fruits secs et frais et de fibres. Elles sont très pratiques car vous pouvez les emporter partout avec vous. On trouve également des boissons satiétantes à consommer avant ou en début de repas à base par exemple de tomates bio. Dans le même principe, il existe des soupes satiétantes.

Il existe de nombreuses solutions naturelles et simples pour éviter le grignotage, à vous de choisir la votre…


Je suis rédactrice professionnelle. Si mes prestations de rédaction vous intéressent, vous pouvez me contacter à cette adresse mail : trouspi31@yahoo.fr

Manger du poisson c’est bon

Quelle meilleure façon de commencer l’été que de le faire avec une cure de poissons ! En effet, voilà un allié de qualité pour accompagner un petit régime et se recharger en énergie. Vous le trouverez et pourrez le consommer selon vos envies : frais, fumé, poché, grillé, en salade, en sushi et, pour les plus pressés, en conserve. Si vous craignez les excès de la surpêche ou les mauvaises pratiques de certaines fermes d’élevage, vous pouvez vous tourner vers les enseignes bio. Vous aurez ainsi la garantie de la qualité, du respect de l’animal et de l’environnement. Certains poissons sont plus bénéfiques pour la santé que d’autres, notamment les poissons gras qui cumulent de nombreux bienfaits.

Un « régime poissons » tout l’été

On devrait consommer du poisson toute l’année, au moins 2 fois par semaine, mais l’été est généralement la saison la plus propice pour s’y mettre. L’intérêt d’intégrer le poisson dans notre régime alimentaire est reconnu depuis la nuit des temps. En effet, les archéologues ont retrouvé des vestiges de consommation de poissons datant de  plusieurs centaines de milliers d’années dans des cavernes. Pour certains peuples, c’était même la seule source de protéines. On le retrouve tout au long de l’histoire et notamment au Moyen-Age en Europe où le calendrier religieux imposait des périodes de jeûne où la consommation de viande était exclue.

Consommez des poissons gras 

Halte aux idées reçues ! Les aliments gras en quantité raisonnable ne sont pas toujours néfastes pour la santé ! Les poissons gras ont en commun d’être riches en lipides et notamment en Oméga 3 qui ont des effets bénéfiques sur l’organisme. Des études scientifiques ont démontré qu’ils ont un rôle de protection contre les maladies cardiovasculaires, la tension artérielle et dans une certaine proportion dans d’autres pathologies. Les poissons gras sont également une source de protéines qui sont essentielles pour la peau, les muscles et les os. Les principaux poissons gras sont la truite, le thon blanc, le maquereau, le saumon et la sardine. Si vous êtes sensibilisé à la surpêche ou inquiet sur la qualité et le taux de pollution des poissons vous pouvez jouer la sécurité en optant pour un label bio. En effet, la certification bio vous assure : • une eau de qualité classée « 1A », • le respect de l’animal (faible densité dans les bassins, durée d’élevage plus longue), • une alimentation biologique pour les poissons (sans OGM, sans pigments artificiels…), • des traitements encadrés et la traçabilité du produit, • une fabrication traditionnelle, • des ingrédients bio notamment pour les conserves, • et la garantie de contrôles stricts.

La truite, le poisson naturellement diététique

Voici un poisson qui est bien de chez nous, on a le sentiment de le trouver à chaque coin de rivière. Et pourtant, ce poisson est sensible à la pollution et exige un environnement de qualité avec une eau courante, fraîche et pure et fortement oxygénée. Heureusement, il se trouve facilement car il est élevé en pisciculture et c’est tant mieux car c’est un poisson qui allie toutes les qualités : bon pour la santé, bon pour la ligne et bon pour le porte-monnaie. D’une part, la truite ne contient que peu de matières grasses, idéal pour un régime. D’autre part, elle est riche en éléments essentiels propres aux poissons gras et contient aussi de nombreuses vitamines : B, PP et A, du phosphore excellent pour les os et les dents et du sélénium. Ce poisson est facile à cuisiner et d’une saveur délicate. Il est d’une haute digestibilité et convient à toute la famille.

Le thon blanc… c’est excellent !!!

Le thon blanc est particulièrement adapté à un régime alimentaire sain car il contient moins de matières grasses que le thon rouge. Outre l’avantage de contenir des Omégas 3, des protéines, du phosphore, du sélénium et nombre de vitamines, le thon blanc contient également de la vitamine D notamment en conserve, du magnésium et du fer. Si vous choisissez du thon en conserve, optez pour les marques sans sels ajoutés, car gare à l’excès de sodium !

Le maquereau, à consommer toute l’année

Comme tous les poissons gras, son atout principal est sa teneur en Oméga 3. Sa pêche n’a pas d’impact négatif sur l’environnement car il est très abondant surtout au printemps, ce qui le rend également très abordable sur les étals. Il peut se consommer sous différentes formes, frais ou en conserve. S’il est frais il doit se consommer très rapidement. En conserve, vous en trouverez à « toutes les sauces », au sens propre du terme, qui font d’excellentes entrées, fraîches et savoureuses. Le saumon : la star des poissons gras Sa richesse en protéines en fait une bonne alternative à la consommation de viandes et d’œufs. Le saumon peut être consommé frais, en conserve ou fumé, dans ce dernier cas il contient d’avantage de protéines mais aussi plus de sel. Le saumon a une chair rosée et les espèces les plus consommées sont des saumons d’élevage (saumon de l’Atlantique) et des saumons sauvages (saumon du Pacifique) que l’on trouve plus fréquemment en conserve. La plupart des saumons d’élevage viennent de Norvège où une grande attention est portée sur la qualité des poissons et sur la qualité de vie. Le saumon est un parfait partenaire santé grâce à tous les éléments qu’il contient : • le phosphore, le sélénium, le calcium, le magnésium, le potassium, le fer, • le zinc qui est excellent pour le système immunitaire surtout dans le saumon d’élevage et le saumon en conserve, • le cuivre, les vitamines B et D, • la vitamine E qui est un antioxydant surtout présente dans les conserves.

La sardine, au barbecue ou en boîte, c’est la meilleure

La sardine est aussi riche en nutriments qu’elle est abordable en prix. N’hésitez pas à manger les arêtes (en faisant toutefois attention bien entendu) car elles contiennent du calcium. Les sardines ont une forte concentration en oméga 3 et contiennent des vitamines et notamment la vitamine D, des antioxydants, du phosphore et du fer. Outre ses incontestables avantages pour la santé, la sardine sait se rendre indispensable sur nos tables, surtout en été, qui est la meilleure saison pour la consommer. Alors, cet été, faites une queue de poisson à vos kilos ! N’hésitez pas à faire appel à votre partenaire santé et beauté : le poisson !
Je suis rédactrice professionnelle. Si mes prestations de rédaction vous intéressent, vous pouvez me contacter à cette adresse mail : trouspi31@yahoo.fr