Vente de muguet et règlementation

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) précise que :
« La vente du muguet sur la voie publique par les particuliers le 1er mai s’apparente à une tolérance admise à titre exceptionnel de la part des autorités locales conformément à une longue tradition. De nombreuses communes réglementent cependant par arrêté municipal la vente occasionnelle du muguet ce jour-là. »

En dehors de la vente du muguet le 1er mai, les ventes de fleurs, ainsi que toutes ventes sur la voie publique, sont réglementées.

La vente de muguet remonte à 1936 avec les premiers congés payés. Tous les vendeurs particuliers et associations sont autorisés à vendre du muguet même sans possession de carte professionnelle. Mais attention il n’est pas permis de vendre partout et n’importe comment. Les installations fixes comme tables, bancs… et les cris afin de rameuter les clients sont interdits.

Il est interdit également de s’installer à proximité des fleuristes pour une question de concurrence bien évidente. Une distance de 40 mètres est à respecter par le vendeur. Les brins de muguet doivent être également vendus en l’état sans ajout de roses, paniers et autres artifices.

En dehors de la vente du muguet le 1er mai, les ventes de fleurs, ainsi que toutes ventes sur la voie publique, sont réglementées.

Muguet : une plante toxique

La fête du 1er mai est un jour férié pour tous les travailleurs. Les promeneurs profitent du beau temps pour déambuler dans les rues seuls, en amoureux ou en famille.

Les petits marchands ambulants fleurissent à chaque coin de rue et avec eux leurs petits brins de muguet. Le muguet symbolise l’arrivée le printemps et l’arrivée des beaux jours. Dans le langage des fleurs le muguet signifie « retour de bonheur ».

Le muguet est une plante composé de petites fleurs blanches et odorantes qui forment des grappes de clochettes. En automne le muguet donne des petits fruits rouges.

On trouve généralement le muguet dans les sous-bois et il y prolifère naturellement et intensément. Mais pour faire face à la nombreuse clientèle qui l’achète le 1er mai, le muguet est cultivé de façon intensive dans la région nantaise.

Attention : Le muguet est une plante très toxique !
Attention il faut rappeler que le muguet est une plante extrêmement toxique ! Il faut donc juste la contempler et la humer mais surtout ne pas l’ingérer ! L’ingestion provoque des troubles digestifs, des douleurs abdominales, des troubles du rythme cardiaque. Un arrêt cardiaque peut être alors provoqué entrainant la mort !

Il faut également faire attention à l’eau du vase dans lequel le muguet a trempé. L’eau contaminée devient très toxique et ne doit pas être bue par les hommes comme par les animaux.

Tradition : pourquoi le 1er mai ?
La tradition d’offrir un brin de muguet le 1er mai remonterait au règne de Charles IX. Il en aurait offert autour de lui le 1er mai. Le muguet symbolise l’arrivée du printemps. Cette tradition représente donc le bonheur, les futures bonnes récoltes et des présages heureux.

Ce n’est qu’au XXe siècle que le muguet sera associé à la fête du travail.

La vente de muguet remonte à 1936 avec les premiers congés payés. Tous les vendeurs particuliers et associations sont autorisés à vendre du muguet même sans possession de carte professionnelle. Mais attention il n’est pas permis de vendre partout et n’importe comment. Les installations fixes comme tables, bancs… et les cris afin de rameuter les clients sont interdits.

Il est interdit également de s’installer à proximité des fleuristes pour une question de concurrence bien évidente. Une distance de 40 mètres est à respecter par le vendeur. Les brins de muguet doivent être également vendus en l’état sans ajout de roses, paniers et autres artifices.

Le non-respect de ces règles peut entrainer une contravention et la saisie immédiate de la marchandise.