Moins de gluten pour une alimentation plus saine

De plus en plus de personnes choisissent de bannir le gluten de leur alimentation. Ces dernières années, ce phénomène s’est encore amplifié sous l’effigie de personnalités américaines bien connues telles que Gwyneth Paltrow ou Oprah Winfrey, etc… Pourquoi ce nouvel engouement ? Quels sont les réels bienfaits d’une alimentation sans gluten ? S’agit-il seulement d’un phénomène de mode ? Toutes les réponses se trouvent ci-dessous…

Qu’est-ce que le gluten et où le trouve-t-on ?

Le gluten est une combinaison de protéines comme la gliadine et la gluténine présentes dans certaines céréales telles que le blé, le seigle, l’orge, l’avoine, l’épeautre et le kamut. On en trouve un peu partout dans notre alimentation sous forme de farines, semoules, flocons mais aussi dans les produits transformés du quotidien comme les pâtes, le pain, les pâtisseries et, plus insidieusement, dans des enrobages de médicaments, dans les bières, dans des desserts glacés, dans les sauces, etc…

Le terme de gluten vient du latin glu qui signifie « colle ». En effet, ses qualités élastiques, perméables et collantes sont utilisées pour retenir les gaz de fermentation, ce qui permet à la pâte de gonfler. Le gluten sert également de liant et d’épaississant dans les préparations et les sauces.

Et c’est précisément cette colle qui va poser problème lors de la digestion car elle va :
• adhérer aux parois de l’estomac
• entraîner des désagréments intestinaux
• et réduire l’assimilation des vitamines et nutriments.

La maladie cœliaque, une intolérance au gluten

La maladie cœliaque est une maladie auto-immune qui touche environ 1 % de la population et pour laquelle il n’existe aucun médicament. Les personnes intolérantes au gluten doivent donc l’éradiquer totalement de leur alimentation sous peine de conséquences graves sur leur santé. Le corps peut en effet développer une réaction immunitaire créant des inflammations au niveau de l’intestin grêle et pouvant entrainer des lésions. Le médecin peut établir un diagnostic très facilement grâce à des tests.

Pourquoi cette intolérance s’est développée depuis ces dernières années ?
La question logique et cartésienne que l’on est tous en droit de se poser est : « Pourquoi notre corps n’assimile plus les produits au gluten alors qu’ils sont consommés depuis des générations sans problème ? »

L’explication la plus rationnelle est le développement exponentiel des industries agro-alimentaires. En effet, le gluten est utilisé aujourd’hui dans de très nombreuses préparations alimentaires comme liant, pour les sauces par exemple. Nos organismes n’ont pas eu le temps de s’adapter à ce surplus de gluten et certains réagissent plus violemment que d’autres.

En résumé, c’est donc l’excès de consommation de gluten qui pose problème.

Le secteur bio a compris ce processus depuis longtemps et les magasins spécialisés proposent des produits sans gluten et des alternatives à son utilisation.

Une alimentation sans gluten, une alimentation plus saine !
Ce titre pourrait être un slogan ! De manière générale, et sans parler de problème d’intolérance, un petit régime sans gluten régulièrement permet de désenflammer et régénérer la muqueuse intestinale.

Conséquences : un ventre plus plat, plus d’énergie et une meilleure digestion !

La plupart de ces produits contiennent peu ou pas du tout de gluten et bien souvent ils apportent des éléments excellents pour la santé comme des vitamines, des oligo-éléments, du fer, du calcium, du magnésium, du phosphore, des protéines, des fibres, des antioxydants… Ces produits peuvent s’utiliser seuls ou mélangés à d’autres.

Mais le pain, les pâtes et les produits préparés sont omniprésents dans notre vie quotidienne et il est difficile de s’en passer. Pourtant, il existe, surtout dans les magasins bio, beaucoup d’aliments de remplacement. Par exemple, pour faire du pain ou des pâtisseries, vous pouvez utiliser des farines qui donneront un goût particulier à vos préparations comme la farine de châtaigne, la farine de quinoa et la farine de millet brun à la saveur de noisette.

D’autres farines ont des caractéristiques gustatives particulières avec en prime un atout bénéfique pour la santé.

• La farine de pois chiche est très intéressante car elle contient très peu de matières grasses et elle est riche en vitamines et minéraux.

• La farine de coco est naturelle et riche en fibres.

• La farine de Souchet a un goût très agréable. Elle est riche en fibres et sa teneur en sucre naturel en fait un allié idéal pour des pâtisseries légères et délicieuses.

• La farine de pépins de raisins contient des antioxydants et des fibres.

• La farine de lentilles vertes est riche en fer et en fibres et surtout elle contient peu de cellulose ce qui la rend très digeste comme la farine de riz.

• Pour remplacer les effets liants et épaississants du gluten, vous pouvez utiliser la farine de lupin, riche en fibres et pauvre en matières grasses. Il existe également toute une gamme de crèmes de céréales qui permettent de remplacer en partie le lait, les œufs et les matières grasses dans les préparations.

• Pour un petit déjeuner sans gluten, pensez aux flocons de quinoa, de millet ou de sarrasin complet.

Vous aurez l’occasion de découvrir de nouveaux aliments sans gluten et cultivés dans le respect de la nature, et le choix est grand dans les boutiques bio. Cela vous amènera à savourer de nouveaux goûts, de nouvelles recettes et de renouer avec votre cuisine.

Où trouver et comment reconnaître les produits sans gluten ?
Aujourd’hui, les produits étiquetés « sans gluten » sont commercialisés même dans les rayons de supermarché. Mieux vaut néanmoins vous fournir dans les enseignes bio, vous serez assuré de la qualité de vos produits et vous y trouverez certainement un plus grand choix. Les filières bio en boutiques ou sur internet vendent une large gamme de produits « sans gluten » avec à la clé des conseils spécialisés.

Logo « sans gluten »
Depuis 1996, en France, les produits sans gluten affichent le logo d’un épi de blé barré dans un cercle. Il a été créé au Royaume-Unis en 1995 et repris par les autres pays européens par la suite. Ce logo vous garantit une teneur maximale de 20mg/kg de gluten résiduel. Le répertoire des sociétés autorisées à utiliser ce logo est remis à jour tous les ans.
Mais attention, ce symbole n’indique en aucun cas que les produits sont bio, mais uniquement qu’ils ne contiennent pas de gluten.

Faut-il supprimer totalement le gluten ?

En dehors des problèmes d’intolérance au gluten où celui-ci doit être totalement exclu, le gluten n’est pas nocif pour la santé. En revanche, sa surconsommation est source de déséquilibre pour l’organisme. Il est néanmoins tout à fait possible de se passer de gluten sans risquer des carences alimentaires. Cependant, ce régime est-il compatible avec une vie sociale normale ? En effet, il est difficile de ne consommer ni pain, ni pizza, ni pâte, ni pâtisserie. En pratique, il faut une bonne organisation et un investissement en temps. Mais, la demande du consommateur étant en hausse, on trouve de plus en plus de produits « tout faits » sans gluten.

La prochaine fois que vous irez dans votre boutique bio ou surfer sur les rayons internet de votre site préféré, laissez-vous tenter et surprendre par les saveurs et les effets bénéfiques des produits sans gluten. Vous avez tout à y gagner !

 

Je suis rédactrice professionnelle. Si vous voulez des articles de qualité, contactez-moi au mail : trouspi31@yahoo.fr

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *