La pilule pour homme existe-t-elle ?

Faisons un looping arrière : la pilule contraceptive en vente libre a été source d’une véritable révolution sexuelle dans les années 1960. Elle a libéré les femmes dans la société et dans leurs choix de conception des bébés.

La pilule a créé de nouvelles relations entre hommes et femmes, et a instauré un nouveau modèle de société.

Qu’en pensent les hommes ?
Il existe très peu de recherches médicales et pharmaceutiques dans ce domaine. Apparemment, les hommes ne seraient pas motivés pour développer ce type de contraception.

En fait, ce sont les femmes qui, dans les années 1980, demandent un investissement des hommes face à leur responsabilité parentale, et revendiquent donc la pilule pour hommes.

Bientôt une pilule pour homme ?
Il s’avèrerait qu’après plusieurs années de recherches, les scientifiques auraient trouvé un moyen contraceptif pour les hommes. Mais pourquoi les recherches sont si longues et si difficiles ?

La principale difficulté serait de stopper la production des cellules sexuelles, mais pas celles des hormones masculines. En effet, seule la contraception est recherchée, et non la suppression de la libido ou un arrêt de l’éjaculation. Il faut également que la pilule n’ait pas une action irréversible, et que l’homme puisse retrouver une fertilité normale après l’arrêt de la pilule. La fertilité pourrait être mise en péril.

Apparemment, la testostérone poserait un problème. Elle ne pourrait pas être donnée sous forme de comprimés, mais sous forme d’injections, et cela plusieurs fois par semaine. Un mode d’administration assez dissuasif pour plus d’un. En plus des effets indésirables, comme une baisse de la libido, une pilosité importante et une apparition d’acné pourraient avoir des conséquences assez gênantes.

Qu’en pensent les femmes ?
Selon une étude récente, 98 % des femmes seraient favorables à la commercialisation de la pilule pour hommes. Seulement 2 % des femmes déclareraient ne pas faire confiance en leur partenaire !

Du côté des hommes, deux tiers d’entre eux seraient prêts à tenter l’expérience de cette nouvelle méthode.

Autres méthodes de contraception
Bien évidemment, le préservatif est l’un des moyens les plus sûrs et les plus utilisés. Ce moyen préserve de tout, c’est bien connu, même du ridicule !

Un autre moyen beaucoup plus radical est la vasectomie, qui est devenue légale en France depuis 1999. Cette méthode est définitive, et donc très peu prônée par les médecins qui la considèrent comme une intervention chirurgicale mutilante. C’est une stérilisation définitive.

Le préservatif reste, à l’heure actuelle, le seul moyen fiable pour l’homme d’auto-réguler sa contraception.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *