Brocanteur ou antiquaire ? Quelle est la différence ?

Que dit la règlementation ?

Que ce soit un antiquaire ou un brocanteur, la réglementation les qualifie comme : «toute personne dont l’activité professionnelle comporte la vente ou l’échange d’objets mobiliers usagés ou acquis de personnes autres que celles qui les fabriquent ou en font commerce ». Du point de vue du légal, il n’y aurait donc aucune différence entre ces deux professions surtout qu’il n’est exigé aucun diplôme pour exercer ces métiers.

Et dans la pratique…

Dans la pratique il en est tout autrement ! Un antiquaire a des connaissances plus étendues et pointues alors que le brocanteur vend souvent le bien en l’état. L’antiquaire lui peut garantir l’époque et la conformité du bien en fournissant un certificat d’authenticité. Ce certificat prouve la valeur du bien.

Les antiquaires disposent de deux organisations professionnelles : le Syndicat National du Commerce de l’Antiquité et de l’Occasion (SNCAO) qui regroupe environ 2000 membres et le Syndicat National des Antiquaires (SNA) qui regroupe environ 400 membres parmi les plus grands marchands français. Il publie les règles de la profession. L’adhésion des antiquaires à ces syndicats est un gage de sérieux pour le client.

Des articles de qualité par une rédactrice pro

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.