Arrêter de fumer : comment et pourquoi ?

La cigarette est une véritable addiction, un fléau dans certains cas… Mais comment prendre la bonne décision en connaissance de cause… et surtout sans culpabiliser ?
Nous sommes souvent en présence de fumeurs, « d’accros » à la cigarette, ou nous faisons partie nous-mêmes de la « caste des fumeurs » ?

Malgré la mauvaise publicité faite autour de cette addiction et les nombreuses interdictions de fumer dans les lieux publics, les ventes de tabac ne régressent pas, et les méfaits du tabac sur la santé progressent.

Le tabac se révèle être un véritable fléau. En effet, 66 000 Français meurent des conséquences du tabac. La cigarette est à l’origine d’un cancer sur trois.

Pourquoi la dépendance au tabac est-elle si forte ?
La dépendance au tabac s’installe très vite, dès les premières cigarettes.

Quand certaines situations ou endroits déclenchent l’envie de fumer, on appelle ce phénomène la dépendance comportementale.

Quand la cigarette devient un moyen de gérer ses émotions, de se concentrer ou de stimuler, ce phénomène est appelé dépendance psychique.

La dépendance physique est la plus dangereuse. Elle se traduit lorsque la baisse brutale de nicotine dans l’organisme engendre un syndrome de manque.

Pourquoi arrêter de fumer ?
Outre le cancer, la cigarette peut entraîner des maladies respiratoires, des risques d’infarctus, des accidents vasculaires, des problèmes d’essoufflement.

Il n’est jamais trop tard pour arrêter, car les effets bénéfiques sont immédiats. En quelques jours, l’odorat et le goût s’améliorent et la toux diminue. Au bout d’un an, le risque d’infarctus est divisé par 2, et, après 5 ans, le risque du cancer du poumon est divisé de moitié.

Plusieurs motivations
L’arrêt du tabac nécessite une véritable motivation personnelle. En général, un événement déclencheur provoque l’envie d’arrêter de fumer. Cet événement peut être l’arrivée d’un enfant dans la famille, des problèmes d’essoufflement gênants dans la vie courante, le coût excessif, les nuisances pour l’entourage… Il faut que les inconvénients du tabac soient plus importants que les plaisirs que la cigarette peut procurer.

Si certaines peurs, comme le fait de prendre du poids, d’être irritable, fatigué, constituent des freins, une aide extérieure peut être nécessaire.

Quand une personne est vraiment décidée à stopper le tabagisme, soit la motivation personnelle suffit, soit une consultation chez le médecin s’avère nécessaire. Pour combattre le manque, le médecin peut prescrire des substituts nicotiniques sous forme de timbres, pastilles, médicaments. Parfois, d’autres méthodes comme l’homéopathie, l’acupuncture ou l’hypnose peuvent avoir une certaine efficacité sur le manque provoqué par le tabac.

Dans tous les cas, il faut que la personne ait une envie réelle d’arrêter de fumer et qu’elle soit convaincue des effets bénéfiques sur sa santé et sa vie sociale. Sans une volonté ferme, toute tentative d’arrêter de fumer ne sera peut-être qu’illusoire et temporaire.

Be Sociable, Share!

2 réponses sur “Arrêter de fumer : comment et pourquoi ?”

  1. Bonjour, J’ai découvert votre blog par le biais du magazine SVM, nouvelles technologies, tendances numériques, culture web . On y découvre beaucoup de nouveautés qui arriveront certainement rapidement en France d’où l’intérêt de consulter régulièrement votre blog. Je vais mettre un lien sur mon blog.

  2. Bonjour, Je voulais juste dire un petit mot sur la pub DNF, Ne vous faites pas rouler par la cigarette. En effet, j’aime beaucoup cette pub parce qu’elle va plus loin que simplement dire au gens Ne fumez pas! . Elle englobe également le fait que ceux qui fabriquent et vendent les cigarettes le font en connaissance de cause sur les cochonneries qu’il y a dans les produits qu’ils vendent. Bien sur, on peut dire oui mais on n’a jamais forcé quelqu’un a fumer! C’est vrai, mais les ou la cigarette est vraiment sournoise, c’est qu’effectivement, ils arrivent à vous amener à en fumer sans même que vous vous en rendiez compte. Et ensuite, ils s’arrangent pour que les substances psychoactives contenues dans la cigarette fassent le reste pour garder les clients en vie (si je puis me permettre ).
    Cette pub montre bien en un temps court l’aspect morbide qui imprègne non seulement le produit (la cigarette) mais aussi l’état d’esprit et la philosophie autour de laquelle elle s’est développée. Et le pire, c’est que même sachant cela, la cigarette continue d’être vendue. Le tabac est peut-être le seul produit au monde ou il est marqué dessus que c’est mortel et que les gens continuent à en consommer (c’est là ou c’est très fort et il faut ouvrir les yeux sur l’état de dépendance que les vendeurs de tabac ont réussit à créer pour garder leur clientèle malgré le danger). Bref, tout ça pour dire que je dis bravo à cette pub pour son courage de dénoncer cet aspect de l’industrie du tabac. Bonne journée à tous. Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.