La retraite est une étape que chacun doit vivre, une fois arrivé à la soixantaine. Psychologiquement, c’est un stade assez inquiétant car il s’agit d’un changement de vie que ce soit professionnelle ou autres. Cependant, cette phase de la vie peut devenir un moment d’apaisement avec plus de temps libre pour soi et sa famille, si on sait comment s’y prendre. Pour aider les séniors à la recherche de bons conseils à ce sujet, voici quelques bonnes idées à tenir en compte.

retraite

S’adapter à toute situation

Entre autres, c’est la façon de perception de chaque chose qui mène à la réussite. Si on est positif, quelle que soit la situation, on peut surpasser les problèmes. Idem pour la retraite, avoir une force mentale est indispensable pour mener la vie qu’on a tant rêvée. C’est évident qu’un sénior à l’âge de la soixantaine n’a pas la même condition physique qu’à ses trente ans ou ses quarante ans, cependant avec une envie de vivre et une bonne mentalité, il peut profiter de la vie, être plus présent dans la vie des personnes qu’il aime et vivre sa passion pour le voyage, la lecture, la décoration ou autres.
Outre la santé mentale, la forme et le physique doivent pareillement être entretenus non seulement lors de la jeunesse, mais aussi une fois à la retraite. Il existe des habitudes à faire afin d’éviter les maladies comme l’Alzheimer, les problèmes cardio-vasculaire, l’arthrose, ou autres. Il faut alors avoir une bonne alimentation, faire des exercices physiques, sortir de temps en temps, et éviter de ne rien faire.

En savoir plus sur les dossiers utiles à la retraite

Que ce soit pour une retraite anticipée ou une retraite normale, il existe des documents à réunir pour établir le dossier de retraite. Pour vous faciliter la vie, il faut savoir à l’avance tous les détails de ces paperasses. En général, il faut une demande de retraite, votre relevé de banque pour verser votre pension de retraite, vos bulletins de solde de la dernière année de travail, votre pièce d’état civile, votre acte de naissance que vous pourrez demander ici, une pièce affirmant l’arrêt d’activité et un certificat médical. Ces documents varient selon le cas, mais à la base, ce sont les essentiels. Si pour des raisons personnelles, un sénior souhaite une retraite anticipée, il faut tout simplement qu’il fasse sa demande de retraite à l’avance.

Les personnes âgées ont parfois besoin de quelqu’un pour les aider à réaliser des activités au quotidien. Pour certains, une assistance en permanence est même indispensable afin qu’ils puissent vivre plus confortablement. Que peut-on donc faire pour parfaire la vie de nos grands-parents ou du senior qui est dans la famille ?

Aide Senior

Occuper les séniors avec des activités ludiques

Entre autres, être occupé pendant toute la journée est tout ce qu’il y a de bénéfique pour les séniors. Cela leur permet de se sentir utile et de retrouver goût à la vie. Quelle que soit le type d’activité : lecture, danse, sport, musique, bricolage, etc. tout est envisageable pour offrir une vie plus joyeuse aux personnes âgées. En outre, il faut savoir que plus un sénior est occupé par une activité ou une passion, moins il est exposé au risque d’Alzheimer et/ou autres maladies qui touchent notamment les personnes âgées.

Pour une journée réussie, rien de mieux qu’une bonne organisation afin de prendre soin de la personne âgée dans sa famille. Par ailleurs, s’il n’y a personne pour aider le sénior, une bonne alternative consiste à se tourner vers un service à domicile d’aide aux séniors.

 

Les avantages des services d’aide aux séniors

Avec une personne spécialisée dans l’aide aux séniors, ces derniers n’auront plus de peine dans la gestion du quotidien. Effectivement, l’aide aux séniors peut aider pour ranger la maison, préparer le repas, faire des courses ou même assister en cas de maladie, de voyage ou de déplacement.

Eh oui ! Tout cela n’est pas facile si le sénior n’a pas quelqu’un pour le soutenir et l’aider. Et les autres membres de la famille ne seront pas forcement disponibles 24 heures sur 24. Ils travaillent à domicile afin d’améliorer la vie des séniors.

bien-etre-articulations-1024x389Arrivée la cinquantaine vous pouvez ressentir des douleurs au niveau de vos articulations. A force d’utilisation les articulations se fatiguent et s’usent naturellement avec l’âge. On évoque alors le terme d’arthrose. Différentes méthodes plus ou moins naturelles permettent d’atténuer la gêne ressentie. Une des méthodes naturelles les plus efficaces est la prise de compléments alimentaires.

L’arthrose, une usure du cartilage

 

D’ où provient l’arthrose ?

La douleur et la gêne au niveau des articulations proviennent de l’usure du cartilage qui peut être naturelle ou prématurée (suite à un traumatisme, au surpoids, à un travail excessif, à l’exercice d’un sport ciblé).

Les articulations porteuses (hanches, genoux) et les autres articulations sollicitées lors de nos activités quotidiennes (dos, coudes, mains) travaillent en permanence tout au long de notre vie. C’est pourquoi nous parlons bien souvent de l’arthrose lombaire, arthrose de la hanche, arthrose du pied, arthrose des doigts, arthrose du genou, arthrose cervicale, etc…

Un tissu protecteur aux extrémités des os permet d’atténuer les pressions dus aux mouvements. La perte progressive ou prématurée de la qualité de ces coussins protecteurs est à l’origine de la plupart des problèmes articulaires.

 

articulation-normale

Soulager l’arthrose avec des compléments alimentaires naturels

Comment soigner l’arthrose naturellement ? Avec des compléments alimentaires naturels.

En fonction de l’origine de l’arthrose quelques conseils basiques à suivre : perte de poids, activité physique douce et régulière, alimentation équilibrée et variée. Si ces mesures ne suffisent plus alors il faut faire appel à des ingrédients naturels qui ne se trouvent pas facilement sur le marché :

– Les plantes comme la Griffe du diable, l’Ortie, la Boswellia, la Prêle, le Pissenlit…

– Des principes actifs appelés AASAL(Anti-Arthrosiques Symptomatiques d’Action Lente). Après de nombreux travaux cliniques, leur activité a été prouvée comme anti arthrosique. Ce sont le glucosamine sulfate, le chondroïtine sulfate, les insaponifiables d’avocat ou de soja et la diacerhéine.

– D’autres principes actifs comme le MSM, l’acide hyaluronique, la collagène de type II,…

Il existe de nombreux compléments alimentaires sur le marché qui possèdent 2 ou 3 éléments cités ci-dessus mais les seuls qui réunissent au minimum 7 de ces principes actifs sont les produits Arti Forte, Arti Forte Plus et Arti Sport. Ce qui assure leur efficacité.

arthrose-debutante-298x300

En savoir plus sur le site www.expharm.fr

retraite-et-assurance-auto

Les cotisations pour la prime d’assurance auto font parties des versements réguliers les plus importants. Atteignant parfois plusieurs milliers d’euros par an pour les plus malheureux, le budget des Français est lourdement impacté. Avec des revenus plus faibles, les retraités peuvent avoir des difficultés à s’accommoder de telles dépenses.

Les retraites diminuent et les retraités ont de plus en plus de mal à « joindre les deux bouts ». La prime d’assurance auto étant parfois trop importante, il existe des solutions pour réduire la facture.

Contrats spécifiques, garanties plus faibles ou encore prime d’ancienneté tout est bon pour faire des économies.

 

Assurance au tiers ou assurance au tiers étendu

L’assurance tous risques vous protège financièrement contre tous types de dommages que vous subissez et que vous infligez à des tiers. C’est le niveau de garantie maximum en France, c’est donc également celui qui coûte le plus cher.

 

L’assurance au tiers est le niveau de garantie minimum en France, elle vous protège financièrement uniquement contre les dommages que vous pouvez infliger à des tiers. Autrement dit, vous n’êtes pas couvert en cas d’accident responsable si vous vous infligez vous-même des dommages matériels ou corporels. Un tel contrat peut être intéressant financièrement étant donné les tarifs imbattables qu’il propose. Une fois à la retraite, plus rien n’est pressant, la prudence sur la route devient une routine, il peut être intéressant de choisir de basculer sur un contrat d’assurance au tiers pour faire diminuer le montant de la prime d’assurance.

 

Mais, certains vont rester réfractaires quand au niveau de garantie proposé dans les contrats d’assurance au tiers qu’ils jugent trop faible. C’est pourquoi les compagnies d’assurance ont jugé bon de mettre en place des contrats d’assurance au tiers « étendu ». Ce sont des assurances au tiers incluant des garanties supplémentaires s’adaptant aux besoins de l’assuré. Moins chers que les contrats tous risques, mais plus chers que les assurances aux tiers classiques, ces contrats restent intéressants étant donné qu’ils permettent de créer un bon rapport qualité/prix pour rouler moins cher sans pour autant négliger les questions de sécurité.

 

Des formules adaptées à votre profil

Il existe des contrats moins connus que les contrats d’assurance classiques, mais qui sont parfaitement adaptés aux retraités :

  • La formule d’assurance « promenade » permet de retirer les trajets domicile/travail et travail/domicile. Selon les statistiques, ce sont ces trajets qui sont les plus mortels en France et qui, sur le principe du pot commun, gonflent le montant des primes d’assurance auto.

Un retraité n’a plus besoin de s’assurer sur ce type de trajet étant donné qu’il est à la retraite. Souscrire un contrat d’assurance promenade peut être une bonne solution pour faire des économies.

  • Sur le même principe, la formule assurance au kilomètre permet d’ajuster le tarif, selon le kilométrage que vous réalisez sur une année. Avec cette formule, vous pouvez rouler en toute sécurité pour un moindre coût. Attention cependant à ne pas dépasser le plafond de 8 000 km par an qui serait alors un motif d’exclusion.

 

Et après…

Le marché de l’assurance est en perpétuelle évolution. Avec la loi Hamon qui renforce l’aspect concurrentiel du marché en facilitant les résiliations, les assureurs cherchent sans cesse de nouveaux contrats permettant de réduire les coûts de l’assurance auto.

 

Récemment, la MAIF a annoncé vouloir mettre en place un contrat « 4+2 », aussi appelé contrat « Cendrillon ». Ce contrat a pour objectif de proposer 60 jours d’assurance tous risques aux assurés possédant une assurance auto et désireux de conduire occasionnellement un deux roues. Assuré au tiers le reste de l’année, c’est à l’assuré de décider du moment où il souhaite conduire son deux roues directement via l’application pour passer en assurance tous risques à des prix imbattables.

 

Plus futuristes, les assurances connectées et le PAY AS YOU DRIVE sont en pleine expansion. Avec pour objectif de juger la conduite d’un automobiliste, ces assurances accordent des primes aux assurés ayant été jugés bons conducteurs. Un retraité qui réalise essentiellement des trajets courts et moins fréquemment qu’un jeune actif, va pouvoir bénéficier de tarifs préférentiels.

Plus d’informations à retrouver sur le site comparer-les-assurances-auto.com

Harmonie Medical ServiceAvec l’âge, les gestes du quotidien peuvent s’avérer de plus en plus périlleux.

Quelle attitude adopter devant l’accumulation quasi-quotidienne de nouvelles difficultés ?

Demander une aide à domicile ? C’est dire adieu à son indépendance.

Ne rien faire en croisant les doigts ? C’est risqué, on ne sait jamais ce qui peut arriver.

La meilleure solution est peut-être de se préparer et de s’équiper pour faire face à tous ces nouveaux dangers. Voici donc 5 moyens pour sécuriser la salle de bain, théâtre de nombreux accidents domestiques chaque année.

 

Sécuriser la salle de bain : 5 solutions

 

1 : L’adhésif antidérapant

Que ce soit dans une baignoire ou dans une cabine de douche, la chute est certainement le premier risque dans la salle de bain. L’eau savonneuse s’accumule, et le déséquilibre est très vite arrivé. Afin de lutter contre ce phénomène, optez pour des bandes adhésives antidérapantes. Apposées sur le sol de votre baignoire ou douche, elles vous permettront d’être plus stable sans pour autant vous obliger à vous asseoir. Un moyen économique et très simple à installer.

 

2 : Le siège de bain

Si toutefois rester debout devient de plus en plus compliqué, vous allez peut-être devoir passer à l’étape supérieure. Le tabouret de douche reste un outil assez facile à installer, et garantit une sécurité optimale. Pour ce type d’achat, on vous conseille de consulter le site d’Harmonie Médical Service, où vous trouverez plusieurs modèles adaptés à toutes les situations : douche ou baignoire, accès au bain, maintien d’équilibre… Le lus important ? Choisir du matériel adapté. Ne vous risquez pas à installer le tabouret de la cuisine dans la baignoire des grands-parents !

 

3 : La barre d’appui

Rentrer dans le bain, se maintenir, sortir du bain. Trois étapes faciles… jusqu’à un certain âge. Classique mais efficace, la barre de maintien vous aidera à surmonter ce parcours du combattant. Vous pourrez même en trouver adaptées aux toilettes. Une méthode sûre pour sécuriser toute la salle de bain.

 

4 : Le marchepied

Les douches et baignoires sont généralement surélevées par rapport au sol de la salle de bain. Afin d’éviter que l’eau ne s’échappe, on trouve bien souvent un rebord solide enclavant l’espace du bain. Une erreur d’inattention, et c’est la chute. La solution à ce problème ? Le marchepied, qui vous permettra de rentrer dans votre douche ou votre bain sans prendre de risques inutiles.

 

5 : La baignoire à porte

Enfin, notre dernière préconisation est plus onéreuse, mais tout aussi sécurisée : la baignoire à porte. Le plus grand défi lorsqu’on possède une baignoire est d’enjamber la paroi. Pourquoi ne pas faire tout simplement disparaître cette difficulté en installant dans votre salle de bain ce type de matériel ?

Comme vous le voyez, les dangers dans la salle de bain ne sont pas une fatalité. Alors pensez à être prévoyant !

On entend beaucoup parler de l’assurance vie, mais finalement, on en sait assez peu sur le sujet. Pourtant, l’assurance vie est un placement très intéressant qui peut présenter bien des avantages, notamment en matière de succession.

 

Le principe du contrat d’assurance vie

Le contrat d’assurance vie permet à celui qui le souscrit de désigner une personne qui sera le bénéficiaire des sommes versées au contrat par le titulaire. Ce dernier peut désigner la personne de son choix en tant que bénéficiaire. Il peut également désigner plusieurs personnes et leur attribuer des parts du capital constitué. A défaut d’une désignation nominative du ou des bénéficiaires, les capitaux collectés sur le contrat seront versés au conjoint, à défaut aux enfants, et à défaut aux héritiers. L’assurance vie est donc un outil de succession qui peut s’avérer très judicieux.

assurance vie sénior

assurance vie

Les avantages du contrat d’assurance vie

  • Constituer une épargne à son rythme

L’assurance vie permet de constituer un capital à plus ou moins long terme. Plus on programme tôt des versements, plus on enrichit son capital. Cette épargne va prendre de la valeur au fil des années, mais aussi permettre d’affronter des dépenses imprévues.

  • Valoriser son capital

Il existe différents types de contrats d’assurance vie. Les plus fréquemment rencontrés sont:
Les contrats en unités de compte: les fonds sont investis sous forme d’actions, d’obligations, de parts d’OPCVM (organisme de placement collectif en valeurs immobilières), etc. Ils varient en fonction de l’évolution des marchés boursiers ou immobiliers et ne sont donc pas garantis.
Les contrats en euros (contrats mono-support): les fonds versés sont garantis et produisent des intérêts au titre du taux minimum garanti prévu au contrat.
Les contrats multi-supports: il s’agit d’un combiné des deux placements: placements en euros et placements en unités de compte.

Dans tous les cas, il convient de bien identifier ses besoins et si nécessaire, de souscrire différents types de placements ayant chacun un objectif précis.

 

Optimiser sa succession

Utiliser l’assurance vie comme outil pour préparer sa succession est très intéressant puisque le versement des fonds au décès du titulaire est exempt de droits de succession dans la limite d’un capital de 152 000 euros. Au-delà de ce plafond, l’article 990-I du Code général des impôts soumet ce contrat à une taxation forfaire de 20 %. Par ailleurs, l’article 757-B du CGI impose les primes versées par un titulaire âgé de plus de 70 ans à compter du 20 novembre 1991, si celles-ci dépassent la somme de 30 500 euros.
Ce mécanisme permet ainsi de protéger ses héritiers, notamment lorsqu’ils ne se trouvent pas en ligne directe.

 

Profiter d’une donation non taxée

Le bénéficiaire peut désigner un tiers comme bénéficiaire, même en cas de vie au jour du versement du capital. Il s’agit alors d’une donation exemptée de droits de donation, puisqu’elle est aussi non taxée en deçà des 152 000 euros.

 

Bénéficier d’une fiscalité attrayante

Bien qu’elle soit moins avantageuse que par le passé, l’assurance vie reste un mécanisme fiscal de choix. D’une part parce que les intérêts capitalisés au contrat sont exonérés d’impôts durant toute la vie du contrat. D’autre part, parce qu’au bout de huit ans, les rachats et retraits effectués sur le contrat sont également exonérés d’impôts. Cependant, tout retrait, même après huit ans, reste soumis aux prélèvements sociaux de 11 %.
Attention, pour tous les contrats souscrits à partir du 26 septembre 1997, les plus-values sont taxées à hauteur de 7,5 % à la sortie du contrat. Cette fiscalité s’applique après un abattement annuel de 4 600 euros pour une personne seule et de 9 200 euros pour un couple marié.

Source : http://deces-vie.bonne-assurance.com

apprenez l'espagnol à tout âge

Apprendre l’espagnol

Les personnes de plus de 50 ans, également appelées « les séniors », se sentent parfois seules quand les enfants ont quitté la maison. Pour se changer les idées, prendre des vacances, et profiter d’une retraite bien méritée, il n’y a rien de mieux que d’opter pour un séjour linguistique. C’est le bon moment pour profiter de la vie et découvrir d’autres pays. Londres, Barcelone, ou Munich, peu importe la destination, un séjour linguistique offre des bénéfices qu’un séjour de vacances classique ne peut pas apporter aux séniors.

 

La destination favorite des séniors : L’Espagne

L’Espagne est la destination la plus prisée des séniors pour un séjour linguistique. Madrid, Barcelone, ou encore Valence, toutes ces villes sont adorées par les personnes de troisième âge. Ils choisissent d’effectuer un séjour linguistique au lieu d’un voyage classique afin d’allier découverte, bon temps, et apprentissage. Comme on le dit si bien : « La vie est un éternel apprentissage ». Les séniors veulent profiter de la vie, et pour des vacances intelligentes ralliant l’utile à l’agréable, il n’y a rien de mieux qu’un séjour linguistique spécial senior !

 

Les séjours linguistiques pour séniors en Espagne sont composés de cours d’espagnol en groupes et d’activités de découverte de l’Espagne. Ils auront l’opportunité d’apprendre l’espagnol grâce à des cours en école de langue spécialement préparée. Les participants rencontreront des personnes de leurs âges qui partageront les mêmes centres d’intérêt qu’eux, tout en apprenant et en se divertissant. En effet, l’apprentissage de l’espagnol à leur âge permettra de stimuler la mémoire de leur cerveau, diminuant ainsi le risque d’Alzheimer.

Partir à la rencontre d’une culture, d’un pays, et des habitants dans un cadre convivial et chaleureux, et se faire amis avec de nouvelles personnes venues du monde entier représentent une opportunité de revivre une seconde jeunesse pour les séniors.

 

Des cours en espagnol efficaces et rapides

Mais pour vous les séniors, avant de se lancer à l’aventure, il serait préférable de connaitre les bases de la langue d’espagnol. Vous serez ainsi plus à l’aise durant les cours d’espagnol une fois sur les lieux. Pour cela, de nombreux centres de formation en langues étrangères sont disponibles, à l’instar d’Angelio Academia, située dans la capitale française. Sept langues étrangères y sont dispensées par des formateurs expérimentés et reconnus à l’international, dont l’espagnol. Grâce à cela, les séniors pourront profiter pleinement de leur séjour linguistique en Espagne.

apprendre l'espagnol pour partir à Barcelone

Partir à Barcelona

La bourse est un domaine qui séduit de plus en plus, ces dernières années. Spécialistes, investisseurs professionnels, mais aussi particuliers de tout âge, et de plus en plus les Séniors, affichent un engouement croissant pour ce secteur financier parfois très rentable.

L’avènement d’Internet et du trading en ligne y est notamment pour quelque chose.

Pour se lancer dans cette activité financière, il est indispensable de se former en bourse, et de connaître les bases. Voici quelques conseils d’un coach pro et expérimenté pour prendre des cours de bourse

commencer en bourse

S’informer et se former en Bourse

La bourse est certes un domaine complexe, mais pas du tout impossible à maîtriser. Tout le monde, quel que soit l’âge, peut se lancer dans cette activité parfois très ludique, à condition de justifier d’un minimum de connaissances.

Il faut notamment savoir :

  • les subtilités des marchés financiers et leur fonctionnement,
  • les acteurs boursiers,
  • les investissements envisageables,
  • les règles à respecter sans oublier les risques

Lire la suite… …

Un déménagement implique divers bouleversements. Bien plus qu’un simple changement d’adresse, c’est un véritable changement de vie qui se produit et cet événement est encore plus difficile chez les aînés.

Au-delà du déménagement proprement dit qui nécessite une organisation bien ficelée et l’intervention d’experts, les seniors ont également besoin d’un accompagnement psychologique pour une transition en douceur.

 Déménagement, un moment de stress pour les séniors

Pour les aînés, un déménagement est un événement très important et parfois très perturbant. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui rechignent à changer de maison, pour de multiples raisons. En effet, une personne âgée a souvent vécu à la même adresse durant de longues années et elle se sent alors particulièrement attachée à ce lieu dans lequel s’entassent tous ses souvenirs, photos, objets… C’est une page qui se tourne.

Lire la suite… …

A plus de 60 ans, les seniors actifs (chef d’entreprise, employé ou reconversion professionnelle) sont tout à fait capables de maîtriser les nouvelles technologies à condition de suivre une bonne formation pour se tenir informés.

L’âge n’a aucune incidence sur les capacités d’apprentissage, bien au contraire, l’expérience en plus de la motivation permet aux séniors d’être performants et de gérer des stratégies d’entreprise intégrant plusieurs techniques : gestion informatique, création de sites, rédaction d’articles, bloguer sur Internet, référencement SEO

 

S’adapter à l’intelligence informatique

Les séniors qui travaillent à plus de 60 ans (et ils sont nombreux) ont un défi de taille : faire face à la concurrence des jeunes actifs qui sortent des écoles et qui ont été formés aux nouvelles technologies de gestion et d’informatique.

formation sénior

 

 

 

Avoir une vitrine sur internet n’est plus suffisant pour être visible, mais il faut savoir faire vivre la plateforme. Les équipes et les stratégies d’entreprise ont évolué surtout ces dernières années et il existe des documents et des processus permettant d’optimiser le travail de chacun. Les nouveaux concepts concernent tout autant le fonctionnement inter-entreprise (la motivation des salariés, le management…) que les relations hors entreprise (la clientèle, les fournisseurs…). Lire la suite… …